Entraînement normal sécurise de démence.

Tout comme le corps a besoin de suffisamment de repos pour récupérer en venant les exercices de l’époque, qu’il faut être effectivement parcouru avec assez de mouvement de rester bien équilibré ainsi que sain et équilibré. Cette santé et conditionnement physique commence littéralement dans la tête !

En fait, entraînement normal favorise également les performances du cerveau. Afin de permettre des inspections enveloppement avec vieux rats de laboratoire de l’Université du Colorado à Boulder, États-Unis d’Amérique.Associés à notre équipe les humains pourrait être.

Sous les instructions du médecin scrupule Barrientos, les créatures à l’utilisation systématique un volant ont été animées. L’activité allumé en particulier le lieu de l’hippocampe, qui est impliqué dans la découverte et aussi du souvenir potentiel dans le cerveau.

Associés à notre équipe les humains pourrait être.

Par conséquent supposer que sport intermédiaire régulier exercice moment, qui est généralement à la croissance plus âgée de la terrible signification.

C’était la recherche initiale qui présente que des activités sportives et entraînement normal dans d’anciennes créatures de plus en plus susceptibles d’atténuer la vulnérabilité aux défauts de fonctionnement intellectuel et les conditions dans l’esprit, Barrientos a affirmé à la presse.

Ces résultats positifs de la capacité des activités sportives qui permet de présumer de la même façon aux personnes, du même Docteur Jonathan Godbout au large de l’Ohio State Educational institution est convaincue. Les scientifiques de vieillissement a examiné l’étude par acclamation :

La présente étude propose documentation surprenante qui une petite séance d’entraînement peut protéger contre les problèmes de santé liés à l’âge sur le temps.

Si vous exercez votre système de santé et de remise en forme maintenant dans la qualité de l’air, la lumière du soleil, faire deux fois aussi dur dans la lutte contre la démence Due au fait que la vitamine D, faite par l’intermédiaire de notre corps physique par l’activité de la lumière du soleil, participe à un travail plus facile à maintenir dans la prévention démence.

Manque de vitamine D augmente le risque de démence.

La vitamine D est associé à différentes méthodes de gouvernement dans notre chose vivante. C’est réellement nécessaire pour le calcium ainsi que le taux de métabolisme de phosphate, maintenir les tissus osseux, mais aussi des dents, ainsi qu’aide le système immunitaire dans l’accumulation des tissus du système immunitaire contre certaines pathologies.

Statistiques de l’Institut Robert Koch révèlent que les degrés de la vitamine D se trouve à 57 pour cent des hommes ainsi que 58 pour cent des femelles en Allemagne ci-dessous la limite fortement recommandée de 50 nmol/L.

Dans le Nord ainsi que des nations International centrale, l’accumulation de vitamine D néglige mais petite.

Spécifiquement au risque d’une carence en vitamine D sont les personnes âgées en fait, étant donné que leur couche de peau est effectivement beaucoup moins sensible aux rayons UV et peut produire la vitamine D conséquence bien pire. Une carence en vitamine D chez les personnes âgées est en fait une fois de plus compté à préférer la maladie d’alzheimer.Dans le Nord ainsi que des nations International centrale, l’accumulation de vitamine D néglige mais petite.

Une étude anglaise aux États-Unis, Publication de la science psychologique gériatrie et neurologie a été libérée en 2009 dans le journal, validé que 2 000 sondés personnes ces double de plus de 65 ans avec les degrés plus abordables de vitamine D aussi souvent comme Les complications de compréhension possédaient participants étude recherche ainsi que des niveaux plus élevés de vitamine D.